De nouvelles aides pour la rénovation énergétique

Si vous louez un appartement Quimper, alors vous savez sûrement qu’il faut être à jour avec les nouvelles normes énergétiques, faute de quoi vous ne pourrez plus louer dans les années à venir. Cependant, la rénovation énergétique coûte cher, ce pourquoi de nouvelles aides sont en préparation.
 

La facture de la rénovation énergétique est élevée

Pour pouvoir favoriser la rénovation énergétique, le Conseil économique et social (CESE) veut mettre en place de nouvelles aides au financement. Parmi ces aides, il y aura des prêts spécifiques remboursables lors de la vente, ou encore des avances sur succession spécifiques. Le CESE a déjà voté en faveur d’un "un dispositif d'avances remboursées lors de la vente du bien ou de la succession, accessible sous condition de ressources".

De plus, le CESE veut pousser les banques à faire de nouvelles offres de prêts spécifiques à la réhabilitation énergétique, que ce soit pour l’achat ou pour l’amélioration d’un logement. Ces prêts seraient différents car ils seraient remboursables seulement au moment de la revente, ou alors au moment de la succession.

Le CESE a également émis un autre avis concernant la surélévation des bâtiments existant afin de construire de nouveaux logements en rajoutant des étages. La vente des logements créés dans les étages supérieurs pourrait ainsi générer des revenus permettant de financer des travaux dans les étages inférieurs.

Toutefois, la surélévation des bâtiments sera difficile à mettre en place dans de nombreuses villes françaises. D’une part, de nombreux habitants seront réticents à cette idée. D’autre part, il faudra très certainement mettre en place des dérogations aux Plan Locaux d’Urbanisme (PLU).

Un autre avis a également été émis afin de surélever les bâtiments existants en construisant de nouveaux logements. La vente des logements des étages supplémentaires permettrait ainsi d’avoir les fonds nécessaires pour réaliser les travaux dans les étages inférieurs. Néanmoins, le CESE continue de penser que ce sera une étape indispensable pour favoriser la rénovation énergétique dont le principal obstacle est financier.

Combien coûte la rénovation énergétique en moyenne ?

En règle générale, la rénovation énergétique globale coûte entre 25 000 et 60 000€ par logement. Idéalement, il faudra rénover au moins 5 millions de logements en France, ce qui représente une somme importante pour parvenir à un tel objectif.

Afin d’aider les propriétaires, vous pouvez solliciter des aides de l’État telles que MaPrimeRénov’ pour des travaux tels que l’isolation ou le remplacement du chauffage. Pour vous aider à financer vos travaux, il existe aussi l’Éco Prêt à Taux Zéro, lequel vous permet d’emprunt sans payer d’intérêt.

Cependant, la majorité des demandes d’aide MaPrimeRénov’ faites en 2021 portaient sur un montant moyen de 3000 €, bien en dessous de ce qui est nécessaire pour une rénovation globale. Les rénovations globales concernaient très peu de dossiers, seulement 1000 sur 650 000.

Il reste donc encore beaucoup à faire pour que la rénovation énergétique avance, mais c’est un pas important pour réduire la consommation d’énergétique globale.