Taux bas du crédit : est-il plus intéressant d'acheter ou de louer ?

Si vous recherchez un appartement T2 à Saint Malo, ou dans une autre ville de France, vous hésitez peut-être entre la location ou l'achat. Et pour cause, les taux de crédit n'ont jamais été bas. Mais les apparences peuvent être trompeuses et afin de pouvoir déterminer lequel des deux est le plus intéressant, il faut tenir compte de plusieurs critères.
 

Acheter devient plus rentable

Les prêts immobiliers n'ont jamais été si bon marché et pour s'en convaincre, il suffit de comparer l'incidence des taux sur le montant des mensualités au fil des années. Par exemple, pour un emprunt de 150 000 € sur 20 ans, on obtient un remboursement mensuel de :
701 € aujourd'hui avec un taux de 1,17%
776 € fin 2015 fin avec un taux de 2,25% 
905 € début 2012 avec un taux de 3,95% 
990 € courant 2008 avec un taux de 5%.
 
Seulement cette bonne nouvelle est généralement atténuée par la hausse du prix des biens, le fléchissement des taux des prêts immobiliers ayant naturellement tendance à tirer les prix vers le haut. 
 
Comment peut-on faire alors pour prendre la bonne décision ? Afin de déterminer objectivement si les biens sont aujourd'hui plus abordables, il convient de calculer les traites d'un appartement ou d'une maison au prix et au taux actuels et de faire de même avec les données de biens comparables il y a plusieurs années, puis de comparer le montant des mensualités.
 

Les frais à inclure dans le calcul

L'autre approche, si on hésite entre acheter et louer, consiste à comparer la mensualité calculée avec les loyers demandés par les propriétaires bailleurs. 
 
À première vue, acheter peut sembler plus intéressant si l'on ne met en parallèle que la traite mensuelle avec le loyer charges comprises. Mais pour que la comparaison soit juste, il faut aussi tenir compte des frais liés à la qualité de propriétaire et notamment :
les charges de copropriété syndic
les impôts fonciers
les frais de notaire
les éventuels travaux.
 
Les autres critères dont il faut tenir compte
 
Un autre aspect à considérer pour faire son choix : la souplesse. En effet, si les locataires n'ont qu'à donner congé pour partir, les propriétaires qui ne disposent pas d'un autre bien ou d'un capital confortable doivent attendre de trouver un acquéreur pour changer de logement, ou prendre un crédit-relais avec tous les dangers que cela comporte.
Car lorsque l'on achète un bien, il est impossible de savoir à l'avance combien de temps il faudra pour le revendre ni à quel prix il sera cédé. 
 
Une chose est sûre : un achat immobilier ne devient rentable qu'après un certain temps de détention, estimé à 6 ans. Si vous pensez rester moins longtemps dans votre nouveau chez-vous, la location semble le meilleur choix.
 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus